Le Message

Rated 0/5 based on 1 reviews
Ou comment suivre son cœur plutôt que sa tête peut devenir très gênant pour les autres, tout en étant très jouissif pour soi-même et, surtout, très amusant pour le lecteur, plongé dans un univers inspiré de Brazil et de 1984.
Le héros, qui n'a au début qu'une matricule en guise de nom, finira par n'en faire qu'à sa tête dans une société où cela n'est absolument pas imaginable. More
Download: epub mobi (Kindle) pdf more Online Reader
Price: Free! USD
Words: 102,440
Language: French
ISBN: 9782954045610
About Kasei

Qui est l’auteur ? A priori, si j’utilise un pseudonyme, c’est que je n’ai pas trop envie de parler de moi. Mais je comprends qu’avant de vous pencher sur mes romans vous vouliez en savoir un minimum.
Alors parlons références littéraire d’abord (une belle façon de fuir le sujet) : qu’est-ce que j’aime lire ? Eh bien, essentiellement les auteurs de SF anglo-saxons : Frank Herbert, Isaac Asimov, Robert Henlein, Arthur C Clarke ou A.E. van Vogt pour les plus classiques, avec Abraham Merritt pour la fantasy.
Pour les plus récents : Dan Simmons, Neil Gaiman, Clive Barker.
Et l’écrivain dont j’admire le plus le style, c’est Salman Rushdie.

Au final beaucoup de hard-SF, alors que mes romans ont peu à voir avec le genre. J’ai écris le premier, Le Message, à 17 ans (très naïf à l’époque, j’avais voulu arrêter de lire pour me couper de toute influence), dans un univers résolument futuriste mais sans aucune considération technique ou scientifique. Au contraire, peu à peu c’est le fantastique qui prend le dessus...
Pour le second roman, Ragnarök, c’est l’inverse : il commence fantastique et finit SF (enfin, un peu, vous verrez bien par vous-mêmes). Et si le Message est avant tout un premier roman, avec toute la fraîcheur et le manque de maturité que cela suppose, Ragnarök est beaucoup plus réfléchi, avec une construction très expérimentale, plus influencée par les théoriciens du Nouveau Roman que par les auteurs de fantasy.
Il m’a fallu deux ans pour l’écrire : terminé en 2006, et depuis, plus rien. Pourquoi plus rien ? Manque de temps, manque d’argent et de volonté pour faire la « promo » de mes livres auto-publiés, et du coup lassitude d’écrire sans public ? Peut-être. C’est peut-être aussi pourquoi je republie ces deux livres aujourd’hui, en espérant que cette fois-ci je m’investirai un peu plus pour les diffuser (qui sait ? j’ai même fait du marketing depuis), et qu’alors s’ouvrira la voie pour un troisième livre.

Bon, je vous laisse, bébé est réveillé.

Also by This Author

Reviews

Review by: Gnes on Feb. 13, 2012 : (no rating)
C’est l’irruption d’une abeille, décrite avec beaucoup de tendresse, qui étourdit d’abord le lecteur. Puis le pacte d’amitié scellé entre le héros et un… immeuble ébranle sérieusement sa raison. Enfin celle-ci finit par rendre les armes face aux multiples assauts de la fantaisie de l’auteur, qui ouvre les portes de son récit à un monstre mythologique, des elfes, un diablotin… et de nombreuses autres créatures attachantes.
Par petites touches Kasei déconstruit ainsi un scénario de science-fiction assez classique – l’aliénation des hommes dans une société régie par un réseau informatique – en odyssée toujours plus incroyable pour son héros.
Myoujou
(reviewed long after purchase)

Print Edition

Report this book