Berger Rond

Biography

Enfant, j'écrivais des histoires. Je voulais notamment écrire une trilogie sur les conquêtes militaires de l'Irak (ce tout petit pays engloutissait même les États-Unis dans le dernier tome). Finalement, l'idée s'est arrêtée à l'étape du concept. J'étais un peu plus persévérant quant aux jeux de société. La plupart n'étaient cependant que des variations de Monopoly. Une revue imaginaire n'était publiée que pour moi et elle incluait des équations mathématiques impossibles. Finalement, je me suis dit qu'il fallait tout de même penser aux autres un tout petit peu alors j'ai décidé que plus tard j'allais devenir un inventeur. Peu habile de mes mains et désintéressé par les sciences et les études, j'ai passé mon adolescence dans la musique.

Que de soirées passées dans le sous-sol en enfant solitaire de parents travaillant souvent le soir et à l'extérieur! Films visionnés en boucles et quête insoluble du parfait jeu de rôles pour lequel je n'avais pas la patience et la discipline nécessaires. Finalement, la musique l'a emporté sur tout. Vers mes 18 ans, l'idée de joindre un groupe rock ne m'avait pas encore effleuré l'esprit et cela n'allait pas être le cas plus tard ; peut-être que j'ai manqué quelque chose d'important ou non. Par contre, les logiciels informatiques m'ont rapidement fascinés ; je remercie mon frère informaticien pour cette initiation. En l'espace de cinq ans, j'ai progressivement développé une méthode de composition personnelle. À 29 ans, j'ai déjà composé cinq albums très complexes d'une chanson que je n'ose plus nommer pour ne pas tomber dans l'erreur de me peinturer dans un coin. Disons que ma chanson est tout sauf ce que je l'ai qualifiée par le passé.

Maintenant, je travaille également depuis quelques années sur des création écrites, encore sans égo et en espérant ne pas en développer un trop rapidement. 'Optimisme Irrational' est un projet de court métrage très divertissant que j'espère mener à terme avec mon collaborateur Christian Lalumière. 'La savante devait dominer' est de loin le texte sur lequel j'ai passé le plus de temps et qui contient mes idées écrites les mieux structurées. Je crois qu'il faut lire la logique interne de l'oeuvre et non l'absence de morale et de respect pour les politesses. Autrement, c'est un texte qui devient rapidement très violent sur le plan psychologique. J'espère l'avoir écrit sans prétention. Il est possible aussi que ce soit un texte difficile à lire et sans compassion. Mais, certains aiment ça !

Where to find Berger Rond online


Where to buy in print


Books

This member has not published any books.