Email this sample to a friend

Chronologie des 4 Evangiles en 1 - Essai

Victor Ojeda-Mari

Copyright

Copyright © 2012 Victor Ojeda-Mari

Tous droits réservés.

Cet ouvrage est sous licence Creative

Smashwords Edition

CHAPTER : Introduction

Le but de cette chronologie des 4 Évangiles en 1 colonne est d’aider à la fois celui qui débute comme celui qui excelle dans l’étude du Nouveau Testament à voir les 4 Évangiles chronologiquement en un seul. Lorsque les paroles étaient identiques, notamment en ce qui concerne les synoptiques, j’ai choisi les versets qui à mon avis étaient les plus forts pour décrire une situation ou exprimer le mieux les paroles de Jésus. Les titres et sous-titres présentent des points de doctrines évangéliques importants et de nombreuses notes y figurent pour amener chacun à réfléchir, méditer et prier. En première lecture, cette chronologie peut se lire comme un roman. Les différences que l’on trouve dans les Évangiles, qui pour les spécialistes de la critique historique de la Bible, établissent la preuve de leurs mensonges, démontrent au contraire leur véracité, car, s’ils étaient identiques à la virgule près, les évangélistes auraient démontré une collusion, comme des malfaiteurs qui préparent leur alibi avant de perpétrer leur mauvais coup. Dans une enquête policière, tout le monde sait qu’une même scène vue par plusieurs témoins donne lieu à plusieurs versions quelque peu différentes ; certaines ajoutant des détails, d’autres les omettant, mais finalement se complétant. Les policiers se méfient quand les témoins disent tous exactement les mêmes choses. C’est par l’analyse impartiale et intelligente que l’enquête aboutit à l’arrestation du coupable et au rétablissement de la vérité. Les évangélistes étaient des personnalités différentes qui écrivirent leur Évangile en des temps et lieux différents pour des peuples distincts et des besoins particuliers. Par conséquent, même s’ils prêchaient le même Évangile, ils ne pouvaient pas les écrire identiquement. Tout le monde reconnaît par exemple que Matthieu écrivait en particulier pour les Juifs, Marc pour les Romains et Luc pour les Grecs. Par conséquent, chacun prenait ce qui pouvait intéresser le plus son auditoire. Ensuite si l’on considère que chaque Évangile contient environ une cinquantaine de pages et que les apôtres vécurent trois ans avec le Christ partageant, sous sa sainte présence, nuit et jour des expériences, on peut imaginer à quel point ils furent sélectifs dans le choix des expériences et enseignements. Il est certain aussi que beaucoup d’écrits furent perdus. Les Évangiles sont de loin les principaux ou seuls documents permettant de connaître les personnages de premier plan et les scènes mentionnées. Pourtant, 2000 ans plus tard, des experts de la critique historique de la Bible tentent de démontrer que tel verset est une invention, que tel autre a été falsifié comme s’ils furent des témoins oculaires.

Previous Page Next Page Page 1 of 169