Email this sample to a friend

L’Hôtel des liens

Un fantasme BDSM

Seth Daniels

Tous les personnages apparaissant dans ce roman sont fictifs et âgés de plus de 18 ans. Toute ressemblance avec de véritables personnes, vivantes ou ayant vécu, serait purement fortuite.

Copyright © 2013 by Black Serpent Erotica

Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation, partielle ou totale, de ce livre ne peut être effectuée sans l’accord préalable et écrit de l’éditeur à l’exception de courtes citations dans une revue littéraire.

ISBN: 978-1-62247-180-5

Smashwords Edition, Notes au sujet de la licence

Ce livre électronique (eBook) est destiné à une utilisation personnelle. Il ne doit pas être revendu ou donné à une autre personne. Si vous voulez partager ce livre avec une autre personne, prière d’acquérir une copie supplémentaire pour chaque personne avec qui vous souhaitez le partager. Dans le cas où vous lisez ce livre et que vous ne l’avez pas acheté, ou s’il ne vous a pas été offert exclusivement, prière de retourner sur le site Smashwords.com et d’acquérir votre propre copie. Merci de respecter le difficile travail de cet auteur.

Translated by : Antoine Dubois

Bianca sentait les bretelles de son sac à doc entamer la chair de ses épaules et elle aurait bien aimé s’assoir. Mais hélas elle n’en avait pas la possibilité car elle était déjà en retard, la raison pour laquelle elle marchait à grandes enjambées vers la gare. Une fois arrivée, elle se dirigea vers le panneau annonçant les départs et chercha des informations sur la liaison avec Munich. Il lui fallut quelques secondes pour les trouver et elle vit que le train partirait du quai n°3 dans moins de cinq minutes. Elle n’avait pas une minute à perdre, et elle se remit en marche, longeant la plateforme à grandes enjambées. Une fois qu’elle l’eut trouvé, elle ne fut pas longue à grimper dedans et s’arrêta dans un compartiment vide. Une fois son sac à dos ôté, son soulagement fut immense, Bianca le laissa par terre et s’affala dans un siège. Quelques minutes plus tard, elle entendit un sifflement annonçant le départ imminent du train, et alors qu’il se mettait en branle, elle s’estima incroyablement chanceuse d’avoir réussi à l’attraper à temps et de s’être dénichée un compartiment pour elle seule de surcroît. La tête contre le siège, elle avait à peine fermé les yeux que la porte du compartiment s’ouvrit et elle se redressa.

Previous Page Next Page Page 1 of 18