Email this sample to a friend


UNE SOLIDE CONSTITUTION


Scott Nicholson


_____


Traduction : Sylvie Miller

Copyright 2012

Smashwords edition

_____


Le troisième jour, il sentit la chair se relâcher autour de ses phalanges.

Il se glissa dans la chambre et enfila une paire de gants de soie blancs. Demora ne se rendrait compte de rien. Enfin, pas tout de suite. Et il pourrait toujours dire qu’il répétait un rôle de mime. Elle se laisserait convaincre. Elle croirait n’importe quoi, pourvu que le mensonge sorte de ses lèvres.

« Randall, mon amour, » appela Demora d’en bas. Elle se trouvait sûrement dans la cuisine, en train de lui préparer un verre. Du scotch noyé dans un paquet de glaçons. Il imaginait déjà le verre, voilé d’une buée grotesque.

Si seulement il pouvait transpirer. Son état empirait sous la chaleur de l’été. L’orage de cet après-midi lui avait laissé un court répit. Il avait éclaté à trois heures comme les coups d’une horloge. Mais le temps n’avait plus aucun sens, depuis qu’il était mort. Sa femme l’appela à nouveau.

Previous Page Next Page Page 1 of 17